Le Carrefour des Initiatives et des Pratiques Agroécologiques – Un espace d’accueil, d’expérimentation et de formation au Maroc

Après un volontariat au CIPA, je souhaite faire partager mon expérience agronomique dans ce lieu incroyable.
Je suis arrivé au CIPA en Novembre 2016, un peu avant la COP 22 et le forum de la Terre avec Christophe et Manon.
Nous avons été reçu admirablement par Abdel-Kébir ( le jardinier-maraîcher) et Boujemaa (le coordinateur du CIPA) malgré la charge de travail au vu des événements futurs à organiser. L’expérience au CIPA ne serait pas la même sans ces 2 personnes sensibles, à l’écoute et dans l’échange de savoirs et de connaissances.
C’est avec émotion et un grand bonheur que j’ai découvert le lieu et la ferme du CIPA. Il se constitue d’un bâti magnifique avec un jardin aromatique intérieur et un espace de 3HA en face du centre d’accueil et de formation dans un village essentiellement d’éleveurs.
On observe tout autour du CIPA, l’absence d’arbres et de végétations ( le jujubier et l’asperge sauvage survient au surpâturages et aux conditions climatiques).
Vu du dessus ou de loin le CIPA est un oasis dans un désert de cailloux dans une vallée semi aride ou l’érosion et le surpâturage domine. Une zone verte et un écosystème se dessine après seulement 2 ans de mise en place sur le site.
La ferme du CIPA fonctionne sur la base d’un système intégré polyculture élevage. Il est constitué d’un jardin aromatique-médicinal, d’un jardin potager, d’une forêt comestible, d’un espace de maraîchage et de pâturage pour les chèvres et d’une basse-cour.
On y met en œuvre des techniques agricoles innovantes et des techniques d’aménagement pour la restauration et la préservation des sols et de la biodiversité.
La réflexion du design et la création de différents écosystèmes et micro climat grâce à l’implantation d’arbres, de haies, de plantes grimpantes,ombrelles permettent de cultiver dessous des plantes potagères.
L’utilisation des composts/fumier, des légumineuses ainsi qu’un travail de sol adapté et non mécanisé permettent d’améliorer et de régénérer les sols.
La construction d’un forage et d’une pompe alimentée par des panneaux solaires permettent d’irriguer et de gérer l’eau de façon précises.
Toutes ces expérimentations permettent de produire des légumes, des aromatiques, des plantes médicinales et des semences pour le lieu ainsi que pour un restaurant partenaire a Marrakech.
Le CIPA démontre la capacité de l’agroécologie à améliorer la production malgré les conditions arides et à convaincre de nombreux paysans de l’adopter.
Il permet d’identifier des techniques novatrices, adaptés à des régions d’Afrique du Nord et du Sahel, dans lesquelles les paysans souffrent de conditions climatiques de plus en plus contraignantes.
Le CIPA a un impact direct pour le village, en atteste les nombreuses personnes du village qui viennent aider Abdel-Kébir ainsi que les différentes interventions avec les enfants du village. Il suscite questionnements, remarques et admiration dans une culture ou l’élevage est dominant et la brebis un capital plus sur qu’un potager ou une ferme…
Le CIPA est un lieu modèle en terme d’agroécologie dans un climat semi-aride. Au tout début de sa progression d’un point de vue écosystémique, tout laisse à penser que ce lieu a un devenir important. A terme, le lieu sera abondant, proche de l’équilibre, riche, diversifié et en partie autonome.
Le CIPA est un lieu d’accueil, de formation et d’expérimentation qui se développe grâce à une réflexion en terme d’aménagement de l’espace, de création de micro-climat et d’écosystèmes distincts, du respect du vivant et de l’autonomie alimentaire. C’est un lieu difficile à expliquer pour des personnes qui ne le connaissent pas, tant il est surprenant d’un point de vue agronomique et de biodiversité dans un milieu semi aride.
Pour conclure, le CIPA est un projet à soutenir tout comme les personnes qui y travaillent et qui mettent leurs énergies à développer ce lieu.

Julien Héry

Pour en savoir plus sur le CIPA, contactez Terre & Humanisme Maroc :

Site internet : http://www.thm.ma/
Page Facebook: https://fr-fr.facebook.com/terreethumanisme.maroc